Lettre info avril 2017

PILOTER 

Deux nouveaux véhicules pour favoriser la mobilité !

Le bailleur social Partelios a fait don de deux véhicules de fonction à la MEFAC, qui pilote la Plate-forme mobilité Caen la mer. 

Animée par l’INFREP, la plate-forme mobilité Caen la mer offre une multitude de services « mobilité » (diagnostics, ateliers pratiques…) pour développer l’autonomie des personnes afin de favoriser l’accès ou le maintien dans leur emploi. L’action « N@vette location », gérée par l’association Revivre, est l’un des services mobilité complémentaires proposé par les partenaires et accompagné par la MEFAC. Cette offre solidaire permet à des personnes orientées par des professionnels et des partenaires de louer une voiture pour 3 € par jour, assurance comprise, le temps pour elles de trouver une solution de transports plus durable ou de s’acheter leur propre véhicule. En mars dernier, et en continuité des partenariats existants avec différentes fondations et entreprises (Fondation PSA Peugeot Citroën, ERDF, Plie du Pays d’Auge), la MEFAC a été approchée par le bailleur social Partelios, qui souhaitait faire don de deux véhicules de fonction. “Une initiative qui s’inscrit dans la continuité de ses valeurs et de son action”, souligne Eddy Motte, chef de projet à la MEFAC. Grâce à ses deux nouvelles voitures, le parc de N@vette location atteint désormais 21 véhicules, ce qui doit lui permettre de développer encore son activité. Les entreprises qui disposent de véhicules encore en bon état dont elles veulent se séparer peuvent faire un don à la MEFAC, rappelle Eddy Motte. Elles bénéficient d’une défiscalisation à hauteur de 60 % de sa valeur”. 


Contact
Eddy MOTTE, Chef de projet
Tél : 02.31.39.39.03 / e.motte@mefac.fr

 

ANIMER 

Un Café de l’emploi dédié à l’industrie 

Dans le cadre de son projet de Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences Territoriale des métiers de la maintenance industrielle, la MEFAC et ses partenaires, en appui des Cafés de l’emploi, organisaient, le 4 avril dernier, un Café de l’Emploi “spécial Industrie”.


Contact

Claire YONNET, Responsable Etudes et Evaluation
Tél : 02.31.39.39.04 / c.yonnet@mefac.fr 

 

ANIMER 

Parler ressources humaines autour d’un café

Une vingtaine d’entreprises ont pu aborder la question du Document unique lors du Petit-déjeuner RH, le 28 mars dernier, à Ifs.

La MEFAC avait uni ses forces avec celles de la Ville d’Ifs, de la CCI de Caen et de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour ce premier petit-déjeuner RH. Un nouveau rendez-vous qui vise à apporter de l’information pratique aux entreprises au cours d’un moment convivial. Une vingtaine d’entreprises locales toutes tailles et tous secteurs confondus, ont répondu présentes. En présence de Stéphanie Yon-Courtin, Présidente de la MEFAC et de Michel Patard-Legendre, le maire de Ifs, elles ont pu s’informer sur le document unique d’évaluation des risques professionnels. “Il est obligatoire pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et certaines d’entre elles nous avaient fait part de leur difficulté à le mettre en œuvre”, note Claire Yonnet, responsable Etudes et évaluations à la MEFAC. 

Pour les y aider, la MEFAC avait mobilisé plusieurs de ses partenaires. La Direccte (Direction Régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) de Normandie est ainsi venue leur présenter la partie réglementaire du document unique, tandis que la CARSAT (branche retraite et santé au travail de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie) a exposé la démarche à décliner pour la mise en place de cet outil. Les acteurs capables de les accompagner dans cette démarche, tels que l’ARACT Normandie (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), ont aussi été présentés. Rien de telles que des informations pratiques délivrées autour d’un café !


Contact
Claire YONNET, Responsable Etudes et Evaluation
Tél : 02.31.39.39.04 / c.yonnet@mefac.fr 


ANIMER 

Agri-Pain lutte contre le gaspillage et crée des emplois

La MEFAC a mobilisé plusieurs de ses dispositifs et contribué à rassembler les partenaires autour du projet de réouverture de cette association qui transforme le pain invendu en aliment pour le bétail. 

Après avoir recyclé 1 800 tonnes de pain invendu et aidé 200 personnes à retrouver le chemin de l’emploi, le chantier d’insertion de “Pain contre la faim” avait dû fermer ses portes en 2013. L’association Revivre s’était alors portée candidate à la reprise de l’activité, à condition de pouvoir la pérenniser. Pour s’en assurer, la MEFAC a d’abord mobilisé son dispositif Senior Innov’(1). Il a permis le recrutement d’un cadre senior demandeur d’emploi, missionné pour étudier la relance de l’activité. Les équipes de la MEFAC ont ensuite coordonné l’avancement du projet et apporté leur expertise sur la recherche de mécènes, nécessaires au démarrage de l’activité. Quelque 116 000 € ont pu être collectés, sur un investissement total de 230 000 €. 

Le nouveau chantier d’insertion Agri-Pain a finalement ouvert ses portes à Colombelles, en novembre dernier, avec le soutien de nombreux partenaires (Caen la Mer, l’Etat, la Région, l’ADEME, …) dont que le Groupement artisanal des boulangers pâtissiers du Calvados. Lorsqu’il aura atteint sa vitesse de croisière, d’ici à 2019, Agri-Pain collectera 800 tonnes de pain invendu par an pour le transformer en aliment pour le bétail. De quoi alimenter 14 postes de travail, destinés à des personnes éloignées de l’emploi. Le PLIE(2) du Pays de Caen, porté par la MEFAC, finance dès cette année 6 postes en insertion. Agri-pain combine définitivement social, écologie et économie !

(1) Dispositif commun de la MEFAC et de l’ANCRE (Accompagnement Normand de Cadre en Recherche d’Emploi)
(2) Plan local pour l’Insertion et l’Emploi 

En deux mots
Pierre Serais, Président du Groupement professionnel de la boulangerie du Calvados
“ Nous avons décidé d’apporter notre soutien à cette initiative en communiquant auprès de nos adhérents, pour qui trouver une solution pour leur pain invendu peut s’avérer compliqué, surtout dans une grande agglomération comme Caen, où les boulangeries sont nombreuses. Finalement 120 artisans-boulangers ont répondu à notre appel et participent déjà au réseau de collecte mis en place par Agri-Pain. Notre objectif est d’atteindre 160 à 180 boulangers d’ici à la fin de l’année. C’est une initiative qui va dans le bon sens pour nous, pour l’emploi, le développement durable… C’est du bon sens”. 


Contact
Raynald LE NECHET, Chef de projet
Tél : 02 31 39 39 05 / r.lenechet@mefac.fr

 

PILOTER 

Le point sur les dispositifs et les projets de la MEFAC

PLIE, clauses sociales, CSE, Plate-forme Mobilité Caen la mer : le point en un clin d’œil sur les principaux chiffres des dispositifs et projets de la MEFAC en cours. 

Dispositif PLIE

747 habitants de Caen la mer accompagnés par le PLIE
33% ont retrouvé un emploi durable ou accédé à une formation qualifiante

Dispositif
Clauses sociales

84 313,4 heures d'insertion réalisées en 2016 par 200 bénéficiaires,
130 entreprises concernées
Dispositif CSE983 personnes ont bénéficié d’un accompagnement CSE au cours de l’année 2016

Dispositif Plate-forme
Mobilité Caen la mer

 En 2016, plus de 600 personnes ont pu bénéficier des services de la plate-forme
(par exemple, près de 260 diagnostics mobilité ont pu être réalisés)