Lettre info oct 2018

PILOTER  

Caen la Mer by Les Premières® fait sa rentrée !

L’incubateur 100 % dédié aux femmes en Normandie va accueillir ses premières porteuses de projet. 

C’est dans le cadre du projet européen Accelerating Women’s Enterprise (lettre d’information Juillet 2018) que la MEFAC s’est vue confier le pilotage de Caen la mer by Les Premières®, premier incubateur entièrement dédié aux femmes en Normandie. 

Caen la mer by Les Premières® accompagne toutes celles qui ont un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprise. Au menu : des ateliers collectifs de formation, des ateliers de développement personnel et des softs skills mais aussi du coaching individuel... Leur parcours s’organise en trois étapes : START, deux jours pour tester et valider son idée ; GO, 4 à 10 mois pour construire son projet et valider son business model ; BOOST, 6 à 18 mois pour conquérir les marchés et se développer. 

Après avoir mobilisé, depuis le printemps, porteuses de projet, entrepreneures, partenaires, élus et institutionnels, ainsi que mécènes et sponsors (Caisse d’Epargne Normandie, In Extenso, …) autour de ce nouvel outil de développement économique, la MEFAC lance la première session en novembre avec douze porteuses de projet. Il reste encore quelques places disponibles.  


> Plus d’info sur caenlamerbylespremieres.com et sur Facebook @CaenLaMerByLesPremieres

Contact :
Sarah Oberson, Responsable de l’Incubateur Caen la mer by Les Premières
Tél : 02 31 44 41 62 / s.oberson@mefac.fr

 

 ANIMER 

Création d’un garage solidaire à Hérouville Saint-Clair

Transmission 14 proposera des tarifs solidaires et formera des personnes en insertion aux métiers de la mécanique. Une création consolidée par les apports d’expertise de la MEFAC.  

Spécialiste reconnu du nettoyage de véhicules, l’entreprise d’insertion SINEO ouvre en octobre Transmission 14. Développé par Christophe Sarazin, Directeur, et Sandrina Samson (Conseillère en Insertion Professionnelle), ce premier garage solidaire de l’agglomération caennaise à une double vocation : réaliser de l’entretien automobile à coût modéré et former des personnes en insertion.

Coté Entretien auto, les clients bénéficieront de tarifs calculés fonction de leur niveau de ressources (29 €/h ou 35 €/h selon le quotient familial). Objectif : rendre accessible l’entretien de leur véhicule à des personnes à faibles revenus pour qu’elles puissent se rendre au travail ou en formation. Cet avantage est proposé par Transmission 14 à toute personne, sur prescription*.

Côté Formation, Transmission 14 développera les compétences de personnes éloignées de l’emploi aux métiers de la mécanique. Un professionnel est déjà recruté. 

La création de cette entreprise sociale a bénéficié de l’expertise de la MEFAC : accompagnement de la structuration du projet, de l’optimisation de l’offre, de la mobilisation de fonds publics (DDCS, Direccte, Région, Communauté urbaine de Caen la mer) comme privés (Fonds Caisse d’Epargne Normandie, Legallais-Bouchard, Norauto).  

* orientés via une fiche de prescription délivrée par les CCAS, la CAF ou encore la Plateforme Mobilités de Caen la mer


Le mécanicien Stéphane Alexandre, recruté par Transmission 14, entouré de Sandrina Samson, conseillère en insertion professionnelle et de Christophe Sarrazin, responsable du centre SINEO Caen.  

Contact :
Raynald LE NECHET, chef de projet Mutations Economiques
Tél : 02.31.39.39.05 / r.lenechet@mefac.fr 

 

PILOTER 

« Assurer la transmission des savoir-faire pour durer » 

La MEFAC a accompagné la SOMEVE et la SEFOP sur ses problématiques de recrutement et de GPEC. 

Dans le cadre de la convention de revitalisation économique Renault Trucks-Volvo, la MEFAC a proposé et piloté un plan d’actions sur le volet ressources humaines, destiné aux entreprises de la filière automobile du bassin d’emploi Caen Falaise.

Ce plan d’actions comprenait :

  • un accompagnement individuel des entreprises sur leurs problématiques RH (montée en compétences, turn-over, formalisation et transmission des savoirs…) assuré par un cabinet de conseil spécialisé
  • des aides directes à l’embauche pour la création de postes en CDI

M. Christophe BRICE, dirigeant des deux entreprises SEFOP et SOMEVE, a pu bénéficier de ce plan d’action grâce aux fonds de convention de revitalisation économique Renault Trucks -Volvo. 

Ses entreprises ont pu être accompagnées par le cabinet Arthur HUNT et ont reçu des aides directes facilitant la création de 5 postes en CDI.  

Contact :
Raynald LE NECHET, chef de projet Mutations Economiques
Tél : 02.31.39.39.05 / r.lenechet@mefac.fr 

 

INFORMER 

La programmation 2018 du PLIE est en ligne

Accompagnement renforcé, préparation au retour à l’emploi, travail sur la résolution des freins périphériques d'accès à l'emploi et augmentation des places dans les chantiers d’insertion font partie des priorités cette année (lettre d’information de Juillet 2018). 

La programmation complète est en ligne, en cliquant ici


Contact :
Valérie OURRY-GLIPPA, Responsable de l’Animation du Dispositif PLIE
Tél : 02 31 44 41 63 / v.ourryglippa@mefac.fr  

 

ANIMER 

L’opportunité d’une plateforme mobilité sur le Pays de Falaise ?

La Direccte Normandie a confié à la MEFAC la réalisation d’une étude d’opportunités pour évaluer les besoins et les solutions à mettre en œuvre sur le territoire.  

Sur un territoire rural aussi, les problématiques de mobilité peuvent constituer un frein important d’accès à l’emploi ou à la formation. Forte de son expérience de pilote de la Plateforme Mobilité sur Caen la mer, la MEFAC s’est vu confier par la Direccte Normandie la réalisation d’une étude de faisabilité d’une plateforme mobilité sur le Pays de Falaise. Les résultats présentés au début de l’été ont fort intéressé élus et acteurs du territoire. 

Les constats : deux chiffres clés

  • Plus de 12 % des ménages du Pays de Falaise ne sont pas motorisés, plus que la moyenne nationale
  • 35 % des jeunes suivis par la Mission Locale ne sont pas mobiles au-delà de leur commune de résidence

Les freins à la mobilité 
Des difficultés cognitives (peur de conduire), des freins psychologiques (difficultés d’orientation), des freins de santé, des freins matériels (pas de moyens de paiement), des difficultés organisationnelles (accès aux transports en commun) ou financières ont été identifiés

La plateforme mobilité imaginée
Face à ces constats, l’étude menée par la MEFAC a montré l’opportunité de mettre en œuvre une plateforme mobilité sur le Pays de Falaise, articulée autour d’un diagnostic, de conseils et d’ateliers mobilité, qui pourraient être complétés par :

  • des services de location solidaire de voitures et de deux roues 
  • la création d’un garage solidaire (déjà en projet)
  • du covoiturage ou de l’autostop organisé
  • la mise en place d’une solution d’auto-partage
  • l’ouverture d’une auto-école solidaire
  • des transports à la demande 

La Plateforme Mobilité du Pays de Falaise est maintenant en expérimentation jusqu’en juin 2019, portée par l’INFREP. 


Rapport complet disponible ici 

Contact
Claire YONNET, Responsable Etudes et Evaluation
Tél : 02.31.39.39.04 / c.yonnet@mefac.fr